Vincent Brévart
Vincent Brévart

Accueil

Maladie de Huntington

Logiciels
Belote

Bridge

Président

Whist

Hors Windows
Mac OS X

Linux

Informations utiles
Règles du jeu

Questions fréquentes

Battage des cartes

Coin Animateurs

Haut de la page

 

  Questions fréquentes

  Sommaire / Comment prouver que les donnes sont aléatoires ?

Page précédente  Page suivante
Comment prouver que les donnes sont aléatoires ?
__________
Bas de la page

Point important pour tous les utilisateurs : être sûr que les donnes sont vraiment aléatoires et qu'elles ne favorisent pas une équipe ou un joueur. C'est une préoccupation légitime, d'autant plus que nous avons tous plus ou moins l'idée préconçue que les machines de jeu nous défavorisent. J'ai donc inclus dans le logiciel des fonctions pour que vous puissiez vous-même prouver que les donnes sont aléatoires :

Les statistiques

Par le menu Préférences, vous pouvez d'abord mettre en route les statistiques, qui vont compter les parties gagnées par Est-Ouest et Nord-Sud, tout au long de vos parties. Ainsi, déjà, vous aurez des chiffres fiables (et vérifiables avec les scores de chaque session) sur vos gains de parties.

Statistiques Les statistiques peuvent ensuite être affichées par le bouton Statistiques (ou par un clic droit sur le bouton Scores, ou encore par le raccourci Ctrl+F5). Elles indiquent les totaux de parties gagnées par chaque équipe, ainsi que le pourcentage de gain de l'équipe Nord-Sud.

  Si on pense que la machine triche, on va avoir tendance à compter davantage les parties perdues (qui prouvent notre théorie) que celles qu'on a gagnées (qu'on oubliera facilement). Avec les chiffres sous les yeux, on ne peut plus se laisser aller à des analyses orientées par nos idées préconçues.

Mais les statistiques ne sont pas suffisantes. Par quelle magie donneraient-elles 50% de gain pour les deux équipes, aux dizaines de milliers d'utilisateurs qui forcément ont des niveaux de jeu différents ? Cela va du débutant au joueur moyen, jusqu'au joueur fort et très fort. Soyons logiques. Le niveau de jeu de l'utilisateur en Sud doit influer sur son pourcentage de gain. Un débutant, un peu frileux aux enchères et peu attentif au jeu de la carte, ne devrait pas avoir un pourcentage de gain de 50%, si le niveau de jeu de l'ordinateur est correct. Et s'il obtient un pourcentage de 40% ou 45%, doit-il pour autant crier à la tricherie de la machine ?

Non, les statistiques de l'utilisateur ne peuvent pas constituer une preuve du bon ou du mauvais aléatoire des donnes.

Nouveau !

Vous pouvez maintenant tester l'aléatoire de la distribution en sélectionnant le menu Préférences / Régler l'avantage Nord-Sud (raccourci Maj+A). La valeur par défaut de l'avantage Nord-Sud est 0 (les donnes sont totalement aléatoires), et en cliquant sur le bouton Tester l'avantage, vous pouvez lancer un test pour vérifier que les donnes sont équitablement distribuées. Lisez les pages d'aide accessibles depuis la boîte de dialogue, pour savoir comment interpréter les résultats de vos tests.

Et si malgré tout vous trouvez que vous ne gagnez pas assez de parties, vous pouvez toujours régler l'avantage Nord-Sud à une valeur positive, afin que votre équipe soit avantagée à la distribution !

Haut de la page
La comparaison

Quand doit-on alors obtenir 50% environ des gains pour chaque équipe sur des donnes aléatoires ? Quand les 4 joueurs jouent exactement de la même façon. Quand ils ont le même niveau de jeu, la même attention aux enchères et au jeu de la carte. Bref, quand ils sont contrôlés par le même moteur de jeu.

C'est le cas pendant la comparaison, où une donne est rejouée entièrement, avec l'ordinateur prenant votre place en Sud. Les 4 joueurs sont alors contrôlés par le même moteur de jeu. Et le score obtenu est mémorisé dans la boîte des scores. Ces scores obtenus à la comparaison sont cumulés pour donner les totaux de points obtenus par Nord-Sud et Est-Ouest quand l'ordinateur contrôle la main de Sud. Et enfin les gains de partie lors de la comparaison sont calculés sur ce cumul de points. C'est sur ce pourcentage-là que vous allez prouver que les donnes que vous avez jouées sont bien aléatoires.

Par le menu Préférences, mettez donc en route la comparaison sur les enchères et le jeu de la carte. Choisissez bien d'inclure les enchères dans cette comparaison, car les parties se gagnent souvent aux enchères. Et surveillez ensuite, dans la fenêtre des statistiques, le pourcentage de gain de l'ordinateur, qui après un minimum de 50 parties environ, devrait se rapprocher par le bas ou par le haut des 50%.

Un joueur débutant, déçu d'obtenir un pourcentage de gain de 40% par exemple, pourra donc vérifier que l'ordinateur, lui, a obtenu un pourcentage autour de 50% sur exactement les mêmes donnes. Le débutant a donc perdu des parties qu'il aurait pu gagner. Il a certainement passé avec des mains qui méritaient de prendre. Ou il n'a pas toujours bien joué au jeu de la carte.

Haut de la page
Un bon joueur peut-il avoir un pourcentage inférieur à 50% ?

Oui. Mais il faut d'abord éliminer le cas possible d'un joueur qui ne connaît pas bien son niveau de jeu. Le débutant de l'exemple ci-dessus peut très bien se considérer comme un bon joueur s'il a joué quelques mois en famille avec d'autres joueurs de plus faible niveau que lui. Dans ce cas, il obtiendra probablement moins de 50%, tout en étant un "bon joueur" entre guillemets.

Mais oublions ce cas assez rare pour réfléchir au cas plus fréquent d'un joueur qui gagne moins de parties que l'ordinateur en Sud, tout en étant un très bon joueur à la table. La plupart des utilisateurs dans ce cas sont souvent très remontés contre le logiciel, et en particulier contre leur partenaire Nord, qu'ils accusent de mal jouer exprès pour les faire perdre. C'est d'ailleurs le sujet de la question suivante :

Question suivante :

Comment prouver que Nord ne fait pas exprès de mal jouer ?

  -  Accueil  -  Sommaire  - Haut de la page