Vincent Brévart
Vincent Brévart

Accueil

Maladie de Huntington

Logiciels
Belote

Bridge

Président

Whist

Hors Windows
Mac OS X

Linux

Informations utiles
Règles du jeu

Questions fréquentes

Battage des cartes

Coin Animateurs

Haut de la page

 

  Président - En savoir plus English

Présentation        Télécharger        En savoir plus

Les règles du jeu pour débuter

Élysée 4.70

1999 - 2017

Bas de la page
Le jeu de Président

Le jeu de Président est un jeu de cartes très simple. Chaque joueur joue à son tour et peut soit passer, soit jouer une carte supérieure à celle du joueur précédent. Un joueur peut aussi jouer un groupe de plusieurs cartes de la même hauteur (par exemple, deux 5). Le joueur suivant doit alors mettre le même nombre de cartes que lui, mais évidemment d'une hauteur supérieure (comme deux 6). Le but du jeu est de se débarrasser le plus rapidement possible de ses cartes.

A quatre joueurs, le premier à avoir joué toutes ses cartes est nommé Président. Le suivant est nommé Premier Ministre. Le troisième devient Ouvrier. Et le dernier, dans Élysée, est appelé Clochard.

Les privilèges

Le Président et le Premier Ministre ont des privilèges. Au début de la partie suivante, ils échangent des cartes avec le Clochard et l'Ouvrier. Ceux-ci perdent alors leurs meilleures cartes :

  • Le Clochard donne ses deux meilleures cartes au Président, qui en échange lui donne ses deux plus petites cartes.

  • L'Ouvrier donne sa meilleure carte au Premier Ministre, qui en échange lui donne sa plus petite carte.

L'échange des cartes apporte un grand intérêt au jeu. Chaque place est importante. Un joueur doit par exemple se battre pour terminer Ouvrier plutôt que Clochard, ou renoncer parfois à la Présidence pour s'assurer le poste de Premier Ministre.

Haut de la page
Un jeu abordable par les plus jeunes

L'extrême simplicité de ses règles fait du Président un jeu de cartes tout à fait abordable par les plus jeunes. Le jeu de rôles que permettent les différents statuts sociaux rencontre toujours un immense succès auprès d'eux. Quelle joie pour celui qui vient d'être élu Président si jeune ! Quelle fierté d'avoir été nommé Premier Ministre ! Quel courage pour l'Ouvrier d'aller au travail tous les jours ! Et quelle rigolade enfin d'être le Clochard qui passe sa journée à chanter sous les ponts !

Une passerelle vers les autres jeux ?

Mais le Président, c'est plus que cela. C'est aussi une première initiation au jeu de la carte. On ne joue pas n'importe comment au Président. On réfléchit. Doit-on passer, ne pas passer ? Mettre son Joker, ou le garder pour plus tard ? Faut-il jouer une petite carte, ou une forte ? Une carte seule, ou un groupe de cartes ? Et les 2, qui sont plus forts que l'As, sont-ils tous passés ?

Le joueur se pose ses premières questions de stratégie. Il commence à mémoriser les cartes qui passent. Il comprend ce que sont les cartes maîtresses. Il découvre naturellement les notions de contrôle du jeu ou de reprise de main. Il apprend à laisser jouer les adversaires et à préserver ses levées. Tout comme à la belote, au tarot, ou au bridge...

Haut de la page
Un jeu plein de surprises

Le jeu de Président est joué dans le monde entier. En Amérique par exemple, il s'appelle President, et les quatre rangs sociaux sont souvent President, Vice-President, Citizen et Beggar (Mendiant). De nombreuses variantes se sont développées au cours des années, avec parfois de nouvelles règles nuisant à l'intérêt du jeu. La variante choisie ici est celle jouée communément en France. C'est la plus intéressante. Elle est loin d'avoir révélé toutes ses richesses, et réserve à l'amateur de cartes de jolies surprises, comme l'exemple ci-dessous :

Il ne reste plus que 2 joueurs. Sud est en main. Il possède deux groupes faibles de deux cartes (deux 4 et deux 7), qui seront immédiatement pris par les deux Valets de Nord. Sud semble battu.

Et pourtant, imaginez ce qui se passe si Sud joue un seul de ses 4. Nord ne peut pas monter du Valet, car il serait pris par l'As de Sud qui gagnerait (As, deux 7, et 4 pour finir). Nord passe donc. Mais Sud joue ensuite son deuxième 4. C'est la même chose, Nord ne peut que passer. Dans tous les cas, il a perdu.

Astucieux, non ?

L'ordinateur n'applique la technique ci-dessus, qui pourrait porter le nom de jeu faible avec cassure, que lorsqu'il joue au niveau le plus fort. C'est aussi à ce niveau qu'il mémorise parfaitement le passage de toutes les cartes et qu'il se montre redoutable sur la fin de partie, quand il n'y a plus que deux joueurs en course. Il connaît alors exactement les cartes de son adversaire. Heureusement, il a encore des faiblesses, ce qui avec un peu d'entraînement vous permettra souvent de le battre.

Haut de la page
Remerciements

Je remercie tous ceux qui par leurs brillantes idées, leurs conseils ou simplement leurs encouragements m'ont aidé à réaliser ce logiciel, et en particulier Jean-Luc, Jérôme, John, Mourad, Nathalie, Nicolas, et René. Merci aux jeunes Julie et Matthieu d'avoir été mes premiers jeunes testeurs. Et merci par avance à tous ceux qui par leurs messages contribueront à améliorer ce jeu.

Si enfin ce logiciel parvenait à promouvoir le jeu en famille ou entre amis, alors mes (tout petits) efforts pour le réaliser seraient récompensés.

  Accueil      Présentation      Télécharger      En savoir plus Haut de la page
Reproduction interdite © Tous droits réservés