Vincent Brévart
Vincent Brévart

Accueil

Maladie de Huntington

Logiciels
Belote

Bridge

Président

Whist

Hors Windows
Mac OS X

Linux

Informations utiles
Règles du jeu

Questions fréquentes

Battage des cartes

Coin Animateurs

Haut de la page

 

  Battage des cartes

  Sommaire / Progresser grâce à la comparaison

Page précédente  Page suivante

Progresser grâce à la comparaison

__________
Bas de la page

Quand on joue aux cartes, que ce soit en famille ou avec des amis, ou dans un concours, ou encore en réseau, on n'a pas vraiment le temps de revoir la donne qui vient d'être jouée. Il faudrait redonner les cartes à chacun des joueurs, rejouer la donne carte par carte : c'est en général impossible. On reste alors souvent avec le flou de ses impressions. Est-ce qu'on a bien joué, mal joué, y avait-il une autre ligne de jeu, est-ce que c'est la faute à pas de chance ? On ne sait pas. Ou parfois on croit savoir (c'est le plus souvent le partenaire qui a mal joué), et puis c'est tout. Alors, dans ces conditions, comment progresser ?

C'est là l'avantage d'un jeu contre l'ordinateur : vous avez le temps. Le temps et les outils pour étudier votre façon de jouer et celle de votre partenaire, avant de continuer la partie en cours. Dans Bel Atout par exemple, vous avez les boutons suivants :

Deux boutons importants qui s'activent à la fin d'une donne

Le premier bouton vous permet de remonter au début des enchères. Le second, au début du premier pli, c'est-à-dire au début du jeu de la carte. Ainsi, vous pouvez revoir les quatre mains au moment des enchères ou au moment de jouer, et ensuite, par un clic gauche ou clic droit n'importe où sur la table, descendre ou remonter le long des coups joués. Vous revoyez alors :

En vert, l'enchère que vous avez choisie (ici Passe). Et, si elle est différente, l'enchère qu'aurait choisie l'ordinateur, signalée par un liseré vert (ici Prend).
Décalée vers le haut, la carte que vous avez choisie (ici, Roi de Trèfle). Et, si elle est différente, la carte qu'aurait choisie l'ordinateur, signalée par un liseré vert (ici, Dame de Trèfle).

  Vous pouvez ainsi revoir toute la donne, essayer d'autres lignes de jeu (le résultat obtenu ne comptant pas pour la partie), et commencer à vous poser des questions quand vous voyez que votre choix ne correspond pas à celui de l'ordinateur.
Arrêter d'étudier la donne Cliquez sur ce bouton quand vous avez fini d'étudier la donne et que vous voulez reprendre le cours normal de la partie.
Haut de la page
Brancher la comparaison

Mais vous n'avez probablement pas envie d'étudier toutes les donnes jouées. L'autre avantage du jeu contre l'ordinateur, c'est qu'on peut jouer vite. Et en général on ne s'en prive pas, quitte à faire quelques petites fautes d'inattention (personne ne nous regarde...). Mais l'idéal serait quand même d'être alerté quand sur une donne il s'est passé quelque chose d'important. Cela est possible en branchant la comparaison, par le menu Préférences :

  En comparant les enchères et le jeu de la carte

Menu à activer par exemple dans Bel Atout

La comparaison permet de savoir ce que l'ordinateur aurait fait en contrôlant la main de Sud. Elle n'est pas longue (entre 5 et 7 secondes à la fin d'une donne), avec un petit suspens en prime pour savoir si on a été à la hauteur. C'est vrai que c'est parfois un peu désagréable d'apprendre qu'on a fait moins bien que l'ordinateur, mais c'est important pour progresser.

  • Si l'ordinateur a fait moins bien ou pas beaucoup mieux

    Alors, ce n'est pas vraiment la peine d'étudier la donne. L'ordinateur a mal joué en Sud, tant pis pour lui. On étudiera la donne seulement si on tient à savoir ce qu'il a raté ou ce qu'on a mieux réussi.

  • Si l'ordinateur a fait beaucoup mieux

    Alors, il faut s'interroger. Si le contrat n'est pas le même, si on a raté le capot (à la belote), raté le chelem (au bridge) ou fini Clochard au lieu de Président (au Président), c'est qu'il y a eu un problème. Peut-être rien de grave (un mauvais choix aléatoire), mais peut-être une grosse faute de jeu ou une incompréhension avec son partenaire. Il faut étudier la donne.

Si vous souhaitez savoir comment, à la belote ou au bridge, tester rapidement le jeu de l'ordinateur sur différents contrats, lisez les courtes explications ci-dessous. Sinon, passez à la page suivante.

Page suivante :

Des outils pour comprendre le jeu

Haut de la page

Tester rapidement différents contrats

A la belote et au bridge, on aimerait souvent connaître le résultat qu'on pouvait obtenir sur différents contrats. Qu'aurait fait l'ordinateur sur le contrat qu'on a joué soi-même (s'il est différent de celui que lui a choisi) ? On a fait une enchère de sacrifice, mais quel eut été le résultat si on avait passé ? On avait l'idée d'un autre contrat ou d'une surenchère possible. Que pouvait-on en attendre ?

Faire rejouer rapidement le contrat qu'on a joué soi-même

Vous pouvez en deux clics connaître ce que l'ordinateur aurait fait sur le même contrat que vous (si la donne de comparaison s'est jouée sur un autre contrat).

  1. Cliquez sur le bouton Rétablir la donne comptant pour la partie (raccourci F6).

    Rétablir la donne comptant pour la partie Ce bouton rétablit la donne telle que vous l'avez jouée la première fois, avec donc le contrat que vous avez choisi et joué.

  2. Cliquez sur le bouton Faire rejouer par l'ordinateur très vite (raccourci F4).

    Faire rejouer par l'ordinateur très vite Par ce bouton, l'ordinateur refait le jeu de la carte de la donne en cours, mais pas les enchères. Il rejoue donc le même contrat que vous.

Haut de la page
Faire rejouer rapidement un autre contrat

Vous pouvez facilement essayer différents contrats, et les faire jouer rapidement par les joueurs machine, pour avoir une idée du résultat qui pouvait en découler. Les nouveaux totaux de points seront affichés sur fond gris, montrant ainsi qu'ils ne comptent pas pour la partie en cours.

  1. Cliquez sur le bouton Rétablir la donne comptant pour la partie (raccourci F6).

    Rétablir la donne comptant pour la partie Ce bouton rétablit la donne telle que vous l'avez jouée la première fois. Vous pouvez aussi rétablir la donne de comparaison, selon la séquence d'enchères que vous voulez modifier.

  2. Cliquez sur le bouton Fin des enchères (raccourci Maj+Fin).

    Fin des enchères Par ce bouton, remontez à la fin des enchères.

  3. Par des clics droits, remontez jusqu'à l'enchère à modifier. Choisissez une nouvelle enchère et faites passer les trois joueurs suivants, pour que cette enchère définisse le contrat final.

  4. Cliquez sur le bouton Jeu très rapide (raccourci F12).

    Jeu très rapide Cliquez sur ce bouton pour connaître rapidement le résultat qu'on pouvait obtenir sur le nouveau contrat choisi.

Haut de la page
Comparer les différents résultats dans les scores

Vous aurez alors sûrement déjà un bon aperçu des différentes possibilités qu'offrait la donne. Mais pour en avoir un récapitulatif complet et comparer précisément les gains de partie ou les points de comparaison, ouvrez la fenêtre des scores (bouton Scores de la partie, ou raccourci F5). Vous aurez souvent un affichage de ce type :

Scores de la partie Affichage des scores dans Bel Atout
  Sur cette fin de partie, j'ai fait une enchère de sacrifice à 110 Carreau (ligne 1). J'ai été dedans, mais j'avais raison de la faire, puisque Est-Ouest faisaient leur contrat et gagnaient la partie si on passait (ligne 2). Mais quel cri j'ai poussé quand je me suis rendu compte que je pouvais faire les 110 Carreau, et du coup gagner la partie et la comparaison (ligne 3) ! Ma tentative de reporter sur Nord la responsabilité de l'échec n'a rien donné. En annonçant sa couleur, il était dedans lui aussi (ligne 4). Donc, c'était bien moi le fautif. J'avais trouvé la bonne enchère, mais n'avais pas réussi à suffisamment bien jouer !

Des émotions comme celles-là, c'est surtout la comparaison qui peut en apporter. Car elle élimine une partie des injustices du hasard. On ne gagne pas seulement parce qu'on a eu de la chance. On gagne aussi parce qu'on a fait preuve de davantage de qualités de jeu.

Page suivante :

Des outils pour comprendre le jeu

  -  Accueil  -  Sommaire  - Haut de la page